Test – One Piece : Pirate warriors 3

La série des Musou invite pour la troisième fois le plus célèbre des pirates de la bande-dessinée. Après un second épisode qui avait divisé les fans de l’œuvre de Oda Eiichirō, cette nouvelle monture devrait être celle de la réconciliation si l'on en croit les déclarations des développeurs. One Piece : Pirate warriors 3 est également le premier titre de la série à partir à l'abordage de la PlayStation 4. Alors, abordage réussi ou le navire continue-t-il à sombrer ?

Le roi des pirates et le roi des beat'em all

Screenshoot one piecePour ceux qui l'ignoreraient, la série des Musou ( ou Warriors dans nos contrés) est certainement la plus célèbre des séries de beat'em all. Même si la qualité des jeux proposés est très variable, certains opus comme l'excellent Samurai Warriors 4 ont véritablement hissé la série comme une référence.

Au fil des années, beaucoup d'univers on été décliné au sein de la série comme par exemple Gundam, Okuto No Ken ou plus récemment Zelda.

Malheureusement, la plupart de ces déclinaisons ne ce sont révélé être que des titres lambda misant tout sur le fan service. Nous sommes toutefois en droit d'espérer que ce One Piece : Pirate warriors 3 soit plus que cela si on en croit les déclarations de Hisashi Koinuma et Koji Nakajima. Les producteurs du jeu confiaient en effet lors de Japan Expo 2015 avoir porté une attention particulière aux critiques des joueurs et ont affirmé par la même occasion que le titre ne serait pas le dernier prenant place dans l'univers du manga.

One Piece comme si vous le lisiez

screenshot one piece« Si vous voulez aller sur la mer, sans aucun risque de chavirer, alors, n'achetez pas un bateau : achetez une île ! », cette citation de Marcel Pagnol semble avoir inspiré l'équipe de Omega Force. Le jeu reprend la trame du manga à la lettre ou presque, évitant ainsi de se mettre à dos les fans de l'oeuvre originale comme cela avait été malheureusement le cas pour le second épisode de la série. Certes ce choix permet également aux joueurs ne connaissant pas l'histoire de la BD de ne pas être perdus, mais on y perd le plaisir de la découverte et de la surprise. Certains personnages secondaires sont également totalement absents alors que les faire apparaître, même sans les rendre jouable aurait été fort agréable. L'ensemble donne l'impression que le choix de l'arc narratif n'est pas totalement assumé et c'est dommage.

La narration est fluide et malgré la richesse de l'histoire, celle-ci est suffisamment bien découpé pour ne pas donner l'impression de devoir attendre 20 minutes entre chaque mission.

« Une mer calme n'a jamais fait un bon marin. »

screenshot one pieceEt ça tombe bien, car un Musou offre un gameplay qui est tout sauf calme. One Piece : Pirate Warriors ne fait pas exception. Le jeu est un pur Musou, vous propulsant sur le champ de bataille au milieu d'un nombre incalculable d'ennemis qu'il vous faudra maltraité avec vos héros. Chaque champ de bataille disposant d'options stratégiques que vous pourrez exploiter ou non afin de remplir les différents objectifs de mission. Petite nouveauté tout de même, des objectifs de chasse au trésor font leur apparition. En bref c'est du classique, le système de jeu est déjà vu, mais a fait ces preuves, ne dit-on pas que c'est dans les vieux pots qu'on fait les bonnes confitures ?

Chacun de vos héros dispose de ces propres capacités et attaques directement inspiré du manga. Le résultat est plutôt réussi et vous offrira un panel de gameplay assez étoffé, notamment grâce à la combinaison des Kizuna de vos différents personnages.

 

Que serait un pirate sans richesse ?

screenshot onepieceCa n'existe pas, tout comme un Musou sans durée de vie. Outre le mode Légende qui vous refera vivre l'histoire de One Piece, jusqu'à l'avancement actuel de la série (qui est toujours en cours de publication), le mode Libre vous offrira la possibilité de rejouer les scènes du mode principal avec d'autres personnages, vous offrant ainsi de nouveaux objectifs. Le mode Rêve, vous fera vivre des aventures inédites avec le personnage que vous aurez choisi.

L'ensemble de ces modes est entièrement jouable à deux aussi bien local qu'online. Un online qui même si nous l'avons testé avant la sortie officielle du titre et donc sur des serveurs loin d'être encombré s'avère offrir une expérience de jeu sans lag ni problème de connexion.

Vous l'aurez compris le titre est riche en contenu et vous offrira plusieurs dizaines d'heures de jeu.

 

Pour conclure

one piece coverEn jouant la carte de la sécurité afin de ne pas se mettre les fans de la série à dos, Omega Force nous livre avec One Piece : Pirate Warriors 3 un titre solide. Il conserve malgré tout les défauts inhérent au genre à commencer par la répétitivité de son gameplay. Le jeu n'en reste pas moins un très bon défouloir et offrira de bons moments de rigolade en multi. L'univers de One Piece se marie assez bien au genre grâce aux techniques des personnages qui s'avèrent aussi varié qu'impressionnantes et procurent une réelle sensation de puissance manette en main.

Il manque tout de même ce petit coté univers étendu que l'on attend d'un titre issu d'une licence comme One Piece, cet élément qui transforme les bons jeux en excellents titres.