The legend of Zelda: Twilight Princess HD

Alors que nous venons tout juste de célébrer les 30 ans de la saga, Nintendo décide de ressortir de ses placards un des meilleurs épisodes, mais également un des plus détestés. Voyons ensemble ce qu'il reste de The legend of Zelda: Twilight Princess HD après son passage sur WiiU.

Il y a dix ans

The legend of Zelda: Twilight Princess HDC'est en 2004 que les premières images ont commencé à être diffusées. Sortant tout juste de Wind Walker sorti un an plus tôt, les joueurs découvraient alors un univers sombre et des graphismes vraiment incroyables pour la GameCube. Le titre était annoncé pour l'année suivante, mais les reports se multipliaient et la console de big N s'apprétait à laissr la place à sa petite soeur, la Wii. Finalement le titre sortira en décembre 2006 sur GameCube et sur Wii. La version Wii sera d'ailleurs disponible avant son homologue GameCube ce qui ne manquera pas de provoquer quelques réactions.

Il y a donc déjà dix ans.  Cependant, l'on peut également considérer que cela fait seulement dix ans et se poser la question de la légitimité de cette monture HD, ce que nous ne ferons pas tant le plaisir de retrouver Link est grand (et cela nous aidera à patienter jusqu'au prochain opus qui s'annonce assez incroyable).

La nécromancie selon Nintendo

LinkNintendo semble avoir compris que dépoussiérer un ancien titre ne suffit pas. Pour espérer que cette remasterisation trouve sa place au coté de son ainée, il faut plus. Autant vous le dire tout de suite, il n'y a pas non plus de quoi se décrocher la mâchoire, mais rentrons un peu plus dans le détail.

Je ne m'attarderai pas sur les évolutions graphiques outre mesure, mais certaines choses méritent d'être signalées. Au delà des textures qui sont désormais en 1080p, c'est le travail de la lumière qui est le plus saisissant. Le resultat nous permettrait presque d'excuser les textures dont la qualité est très inégale. Ainsi, certains passages semblent avoir fait l'objet d'un soin tout particulier, alors que d'autre semble n'avoir eu le droit qu'à un rescale brutal. Il est incontestable que les dix ans qui nous séparent de la sortie originale du titre, ont laissé des traces notamment lors de certaines cinématiques. Dans l'ensemble, le coup de jeune apporté aux graphismes est réussi.

Si le scénario n'a pas évolué (et ce n'est pas une mauvaise chose), certains changements et ajouts font leur apparition. En premier lieu le mode héroique est désormais disponible directement, de quoi vous proposer un défi plus relevé si vous avez déjà parcouru l'aventure à l'époque de sa sortie. Le jeu est également compatible avec les amiibos, mais nous détaillerons cet aspect un peu plus tard. Enfin le calice de lumière se rempli désormais en 12 orbes et non plus en 16 et la chasse au spectre a été simplifié. Cela vous parait vague? Ne vous en faites pas, ceux qui ont déjà parcouru l'univers de Twilight Princess savent de quoi il est question et moi je ne suis pas tenté de spoiler aux autres.

GameCube, Wii, Wii U

AmiiboPour son troisième support, le jeu bénéficie de modifications liées aux fonctionnalités de la console. Petite déception quant à l'utilisation de l'écran du gamepad. Comme l'on pouvait s'y attendre, celui-ci affiche en permanence la carte et vous permettra d'accéder à votre inventaire. Et c'est tout. Certains diront surement que c'est déjà une belle avancée et je leur répondrai que la GBA avait exactement la même fonction une fois reliée à la GameCube. De plus, dans la pratique, l'utilisation de l'écran tactile ne s'avère pas aussi ergonomique que ce que l'on aurait pu l'espérer.

L'autre fonctionnalité propre à la console de Nintendo est bien évidement l'utilisation des Amiibos. Le jeu est ainsi compatible avec l'ensemble des Amiibos de la saga Zelda et chaque statuette aura une influence différente. Ainsi, la princesse Zelda vous remplira vos coeurs, alors que Ganondorf doublera vos dégâts.  Je vous laisserai découvrir par vous même l'effet des autres figurines (avec une mention spéciale à Link dans sa version WindWalker).

Seule ombre au tableau, l'Amiibo de Link en version loup fournie avec la version collector. Si l'objet est certainement un des plus beaux de la gamme, celui-ci vous permettra d'accéder à un troisième niveau de difficulté et à une série d'épreuves. L'objet étant disponible séparément, impossible de ne pas avoir la sensation d'avoir affaire à un DLC déguisé.

En conclusion

On pourrait refaire le test de Twilight Princess comme lors de sa sortie, mais cela n'aurait au final que trop peu d’intérêt. Le jeu est toujours un excellent jeu d'action/aventure ayant su s'inspirer de titre comme Okami sans perdre sa personnalité propre. Son ambiance et son histoire mature pourrait bien trouver grâce aux yeux de ceux qui l'avaient évité ou raté à l'époque car trop jeune. Mais si pour moi, il reste l'un des meilleurs épisodes de la saga, il ne sera d'un intérêt que limité pour les joueurs disposant des versions Wii ou GameCube. Les autres en revanche n'auront aucune excuse. Pour conclure sur une petite anecdote concernant le titre, sachez que c'est la version GameCube qui a été ici retravaillée. La version Wii proposant une topologie miroir dans la zone de départ du jeu.