Overwatch ne sera pas un F2P, savez-vous pourquoi ?

La BlizzCon de cette année 2015 a été particulièrement riche en annonce et en image. Mais pour beaucoup, outre la première bande annonce du film Warcraft, c'est Overwatch qui était le plus attendu. Le moins que l'on puisse dire c'est que certains sont tombés de haut.

OverwatchPour ceux qui seraient passés à côté, Overwatch est le prochain titre de Blizzard et également leur tout premier FPS. La jeu proposera des affrontements en six contre six et pas moins de 21 héros au lancement. Mais alors que la majorité des joueurs s'attendait à ce que le titre soit un F2P comme l'est Heroes of Storm, celui-ci sera bien payant. Un système de micro-transaction sera également présent et proposera diverses améliorations cosmétiques. Depuis la toile est envahie de réaction diverse allant du soulagement jusqu'à l'indignation. Pour comprendre ce choix, Nathan Grayson a eu la chance de pouvoir interroger Scott Mercer, Principle Designer sur Overwatch.

Le choix d'une position précaire

MercyDans un premier temps, Mercer explique au journaliste de Kotaku que les héros sont le coeur du jeu, comme dans un MOBA et que même après la sortie du titre Blizzard continuera à travailler dessus et à sortir de nouveaux personnages de manière régulière.

« Nous voulons que les gens disposent d'assez d'option pour ne jamais avoir l'impression d'être désavantagé »

Après avoir reconnu que le choix de l'éditeur est risqué, Mercer revient sur d'autres titres qui ne proposaient que des modes multi-joueur et n'étaient pourtant pas des F2P. Parmi ceux-ci, il parlera notamment de Evolve et de TitanFall, avant de rappeler que CS:GO bien que payant est l'une des communautés les plus dynamiques du jeu vidéo à l'heure actuelle. D'après l'employé de Blizzard, le prix doit également protéger le titre et dissuader les joueurs susceptibles de lui nuire.

Le futur d'Overwatch

OverwatchMercer explique également que Blizzard est conscient des risques que le modèle économique choisi comporte et que si celui-ci devait être changé pour assurer l'avenir du jeu alors cela serait fait.

En revanche, dans l'état actuel des choses, il semblerait que l'éditeur ne soit toujours pas décidé quant à la manière dont seront mis à disposition les futurs personnages. Seront-ils disponible immédiatement ou ceux-ci nécessiteront-ils une dépense supplémentaire de la part des joueurs ? D'après Mercer, l'équipe se concentre sur la sortie du titre et les 21 personnages qui formeront le roster de lancement. Les questions de monétisations devront ensuite être étudié au sein de l'équipe avant d'être révélés.

En conclusion

overwatch_arachnee_03Il semblerait que le choix de Blizzard soit mûrement réfléchi et ici on s'y attendait un peu. Cela n'a donc absolument pas entamé notre enthousiasme vis-à-vis d'Overwatch. Pour ma part, j'ai tout de même de légères craintes concernant la disponibilité des futurs héros et le fait de devoir passer par des micro-transaction pour y avoir accès. Une chose est sur c'est que nous avons hâte de mettre la main dessus. Pour rappel, le titre sera disponible sur PS4, Xbox One et Pc dans une version Origins à environ 60€. Une version collector sera également disponible pour les trois supports au prix de 120 € et comprendra la version Origins du jeu, un art-book, l'OST et une statuette de Soldat 76. Les joueurs PC pourront également se procurer l'édition simple du jeu pour 40 €.

 

Source: Kotaku